Ouvrage à paraître fin novembre. Vous pouvez soutenir cette édition en participant à la souscription en ligne :
https://fr.ulule.com/planete-salagou/

Planète Salagou : la traversée des brumes

Après un premier livre sur le lac du Salagou en 1996, Georges Souche a placé à nouveau ce site magique au cœur d’un vaste projet, Planète Salagou, dont cet ouvrage constitue le premier volet. L’édition de ce livre a été précédée d’une exposition cet été au Musée de Lodève, à l’occasion des 50 ans du lac.

Site géologique exceptionnel où se côtoient différents âges de l’histoire de la Terre, témoignage exemplaire de la transformation d’un paysage par la main de l’homme, le Salagou est aussi, en raison de la topographie des lieux, de la présence de l’eau et d’une riche biodiversité, un paysage qui se transforme en permanence. La vallée du Salagou est pour le photographe le pays des métamorphoses et une source d’inspiration littéralement inépuisable.
Mais ce livre n’est pas pour autant un simple album de photographies : les textes de Jean-Claude Forêt (proses en français, poèmes en occitan) y tiennent une place importante en nous offrant, plutôt que de simples commentaires d’images, un regard personnel sur un site qu’il connaît bien pour l’avoir longuement sillonné, et qu’il compare à une oeuvre de land-art. Une oeuvre dont les habitants de cette paisible vallée ont payé très cher le prix à la fin des années 60. Car derrière la beauté de ce paysage, le visiteur émerveillé oublie souvent l’histoire humaine qui s’y cache, une histoire douloureuse pour les habitants du village de Celles, expropriés lors de la création du barrage. Le titre de l’ouvrage, La traversée des brumes, est emprunté à ce récit placé au centre du livre, celui d’un ancien habitant du village, parti vivre très loin et qui revient pour la première fois sur les lieux de son enfance, cinquante ans après.

Le livre aborde bien d’autres facettes de ce lieu étonnant dont les terres rouges (les ruffes) et les cheminées volcaniques fascinent les géologues. Il s’ouvre avec un voyage à travers les brumes du temps jusqu’à l’ère primaire (250 millions d’années) à une époque où tout n’était ici que vastes marécages…et se termine en une suite de voyages imaginaires et immobiles, parmi des paysages en perpétuelles métamorphoses, comme seul le Salagou sait nous en offrir.

Photographies : Georges Souche
Textes : Jean-Claude Forêt

Format : 28 x 22 cm à l’italienne
256 pages sur Condat mat 150g
200 photos environ
Dos carré cousu-collé
Couverture rigide
Parution prévue pour novembre 2019

35,00 €

33 € en souscription jusqu’au 3 novembre :

https://fr.ulule.com/planete-salagou/