qui sommes-nous ? contactez-nous liens favoris retour à l'accueil

Lenga d'oc : Auteurs occitans

Marcelle Delpastre

[Lire des extraits : 1 - Lo chant de la terra ; 2 - L'idea]

"L'écriture ça remplit toute une vie, c'est la seule affaire de ma vie..."

Ainsi parlait Marcelle Delpastre, poète et paysanne née en 1925 à Germont, en Limousin, sur la commune de Chambaret. C'est là qu'elle a cultivé seule sa terre et élevé son bétail, tout en se consacrant à un travail d'écriture essentiellement poétique, en occitan et en français. Une poésie que Philippe Gardy compare à une "symphonie élémentaire, en ce que la Nature, et d'abord, les quatre éléments par lesquels passe tout ce qui naît et disparaît entre vie et mort, en sont le thème, la trame et l'aboutissement."

Une œuvre poétique originale et dense, mais qui ne doit cependant pas nous faire oublier ses nombreux contes et récits, ainsi que ses travaux ethnographiques (elle était membre de la Société d'ethnographie du Limousin).

Marcelle Delpastre fut viscéralement engagée dans l'écriture, à tel point qu'elle confiait être physiquement malade les jours où elle était empêchée d'écrire. Sa poésie, qui gagne peut-être plus encore que d'autres à être lue à haute voix, est bâtie sur le modèle des psaumes :

"Très tôt en effet, Marcelle Delpastre a trouvé ce qui devait constituer le modèle absolu de son écriture poétique : le « psaume » [...] Chacune des pièces, par définition en nombre illimité, qui le constituent y est à la fois élément isolé et partie d’un grand tout qui l’englobe et se trouve par ailleurs d’ores et déjà contenu en lui. On pourrait parler, à ce propos, d’écriture continue, dont le commencement et la fin ne seraient rien d’autre que son émergence et son engloutissement, elles-mêmes confondues avec celles du poète. Le psautier (recueil de psaumes) selon Delpastre, ainsi, offrirait l’aspect d’une seule et longue phrase, d’un élan unique sans cesse renouvelé à partir d’une forme elle-même unique, entre répétition et prolongement jamais achevé, comme le suggèrent la continuité des cinq volumes intitulés Paraulas per ’questa terra (1998), puis celle, en français seulement cette fois, des trois volumes réunis sous l’étiquette de Poésie modale (2000). Ces éditions, sous la forme de sommes récapitulatives, sont révélatrices d’une forme de « long poème » placée sous le signe d’un continuum, d’une création continue qui s’évertue à ne faire qu’un, finalement, avec l’autre Création dont elle est sans relâche le récit, celle du monde tout entier [...]"

(Philippe Gardy)

Je suis là debout. Je chante de même. / Pour cette terre, comme si la terre chantait avec ma voix. / Si j’étais la voix de la terre. / Mais chanterais-je toute la nuit, et tout le jour, / combien plus se chante elle-même la terre ! / Dans la voix de l’oiseau, / La lumière du vent, / la moindre de ces herbes – qui germe ou qui fleurit – / chaque grain de poussière qui danse... // Et le poème n’en finit pas...

A lire au sujet de Marcelle Delpastre :
* Figuras dau poèta e dau poèma dins l'escritura occitana contemporanèa, de Philippe Gardy, aux éditions Jorn (en occitan).
* le numéro spécial 71-72 de la revue Plein Chant : "Marcelle Delpastre", 2000-2001, Bassac 16120 Châteauneuf-sur-Charente.
* le numéro spécial 23-24 de la revue Lo Leberaubre : "Omenatge a Marcela Delpastre", 1999, Lo Clauselon 24460 Agonac en Peiregòrd.

Sur le web :
    Un bel article de Jean-Marie Perret sur le blog Bleu de Paille.

Sur ce site :
    Lo chant de la terra, et L'idea, deux poèmes extraits de Paraulas per questa terra

Bibliographie

Œuvre poétique

  • Las vias priondas de la memoria (Ostal del libre, 1996)
  • Paraulas per questa terra, vol.I (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, Meuzac, 1997)
  • Paraulas per questa terra, vol.II (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, 1997)
  • Paraulas per questa terra, vol.III (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, 1998)
  • Paraulas per questa terra, vol.IV (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, 1998)
  • Paraulas per questa terra, vol.V (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, 1998)
  • Saumes pagans (Ed. dau Chamin de Sent Jaume, 1999)
  • Ballades (Plein Chant, 2001)
  • Les petits recueils (Plein chant, 2001)

Prose

  • Proses pour l'après-midi (Payot, 1995)
  • Le temps des noces (Payot, 1995)
  • Cinq heures du soir (Payot, 1998)
  • Le jeu de patience (Payot, 1998)
  • Le bourgeois et le paysan (Payot, 2000)